Les caractéristiques des serviteurs du Tout-Miséricordieux: deuxième caractéristique

0

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd: Allâh Azza wa Jall a dit {qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur}. 

Figure, parmi les caractéristiques visibles sur les serviteurs du Tout-Miséricordieux, leur assiduité à accomplir la prière qui est la plus importante œuvre corporelle, obligatoire et surérogatoire, et tout particulièrement la prière de nuit qui est une sunna fortement recommandée du Messager d’Allâh ﷺ. De nombreux hadîths sont rapportés quant au mérite de l’assiduité à la prière : c’est pourquoi, il est stipulé dans le verset précèdent qu’elle fait partie des attributs des serviteurs du Tout-Miséricordieux.

Concernant ce qui a été rapporté comme mérite des veillées en prières nocturnes, nous avons sa parole ﷺ « la prière la plus méritoire après la prière obligatoire est la prière de nuit » (1). Et il ﷺ a dit « attachez-vous à la prière de nuit ; elle était la coutume des gens pieux qui vous ont précédés, elle est un rapprochement vers votre Seigneur, une expiation des mauvaises actions et un obstacle aux péchés » (2).

Quant au temps des veillées en prières nocturnes, le Prophète ﷺ a certes déjà prié la nuit toute entière, il priait alors en début de nuit et en son milieu et en sa fin, puis sa veillée se confina en fin de nuit, au moment du sahar (ndT : un peu avant l’aube) qui est le meilleur moment pour la prière nocturne. C’est en effet le moment de la descente du Seigneur des mondes au ciel le plus proche, comme cela est authentifié du Prophète ﷺ qui a dit « notre Seigneur Tabâraka wa Ta’âlà descend chaque nuit au ciel le plus proche lorsqu’il ne reste que le dernier tiers de la nuit et Il dit : qui M’invoque que Je l’exauce, qui Me demande que Je lui donne et qui Me demande pardon que Je le pardonne » (3).

Il convient dès lors à tout serviteur, désirant son bien propre, que de veiller à avoir une portion de prière de nuit, ne serait-ce que constituées de rakaas légères, afin d’obtenir ce grand bienfait.

Telle est la manière d’être des serviteurs du Tout-Miséricordieux vis-à-vis de la prière de nuit, en adoration, en aparté, en recueillement envers Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà dans leurs prosternations, leurs inclinaisons et quand ils sont debout.

Si tel est leur état dans la prière nocturne, cette prière qui ne leur a pourtant pas été imposée par Allâh Azza wa Jall, qu’en est-il alors de leur état avec les cinq prières prescrites, qui sont le plus important des piliers de la religion après les deux attestations de foi ?! Il ne fait aucun doute qu’ils y sont encore plus vigilants et y sont encore plus assidus.En traduction relative et approchée du sens des versets

  • En traduction relative et approchée du sens des versets

(1) Rapporté par Muslim dans son sahîh, numéro 1163

(2) Rapporté par at Tirmidhî dans alJâmi’ numéro 3549, shaykh Al Albânî l’a jugé authentique dans son « irwâ’ l-ghalîl » numéro 452

(3) Rapporté par al Bukhârî dans son sahîh numéro 1145, et Muslim dans son sahîh numéro 752

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!