Voici le remède prophétique à ce que tu ressens lorsque les prescriptions en Islâm te sont devenues trop lourdes

0

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd : voici également un des effets formidables du dhikr : le fait qu’il aide aux obéissances et il assouplit les adorations. Plus tu augmentes en rappel d’Allâh et plus cela sera une cause d’assouplissement des adorations et à te les alléger. Un homme vint au Prophète ﷺ et il trouvait un harassement et une fatigue dans l’accomplissement des actes, des adorations et prescriptions de l’Islâm. Les lois religieuses lui semblaient trop nombreuses. Lorsque cet homme vint au Prophète ﷺ et qu’il lui mentionna que les lois religieuses de l’Islâm lui étaient trop nombreuses, que voulait-il ? Voulait-il obtenir un allégement dans les actes à accomplir ou voulait-il obtenir une chose pouvant l’aider et lui faciliter à œuvrer : que voulait-il entre ces deux ? En disant que les prescriptions lui étaient trop nombreuses, voulait-il que le Prophète ﷺ lui dise que c’était bon, qu’il pouvait délaisser certaines prières ou certains ramadhân… était-ce vraiment ce que cet homme attendait en posant la question ? Voulait-il obtenir un allègement des actes à accomplir, qu’on lui en supprime certains ? La réponse est non ! Il voulait quelque chose qui lui assouplisse à œuvrer et l’y facilite. Le Prophète ﷺ le dirigea alors vers la multiplication de la mention d’Allâh. Il dit « que ta langue ne cesse d’évoquer Allâh » ; c’est-à-dire : si tu abondes en rappel d’Allâh, la prière te sera assouplie, de même que le jeûne, de même que toutes les œuvres de pièté.

Ainsi, SobhânaLlâh, le dhikr a comme effet formidable d’assouplir les adorations et de les faciliter. Les obéissances et adorations sont lourdes pour certains : lorsqu’on appelle à la prière, il se lève mais il ressent de la lourdeur. Et observe comment la prière est lourde aux hypocrites et Allâh les a décrit par {à peine invoquent-ils Allâh} (trad relat). La prière leur est lourde, les plus difficiles prières pour les hypocrites sont celle du fajr et celle du ‘ichâ. Elles leur sont très lourdes et ils ne les accomplissent qu’avec peine, elles leur sont très lourdes, {à peine invoquent-ils Allâh}.

Par contre l’Homme qui évoque énormément Allâh alors le fajr et les autres prières lui sont assouplies et facilitées.

Il s’agit donc là d’un bénéfice important et précieux quant aux bénéfices du dhikr.

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!