Si tu réponds alors tu bénéficieras de ces bonnes actions

0

Shaykh Al Albânî: Lorsqu’un musulman passe le salâm à un groupe de musulmans et qu’une personne de ce groupe a rendu le salâm alors les autres n’y sont plus astreints. Il n’est pas obligatoire à chaque individu de cette assemblée saluée par ce musulman de lui rendre individuellement le salâm.

Il n’y a aucun doute qu’il est meilleur que chacun d’entre eux le rende s’ils désirent le bien. Car, comme il est venu dans le hadîth authentique, le fait que le musulman dise « assalâmou alaykoum » alors 10 bonnes actions lui sont inscrites. Et s’il dit « assalâmou alaykoum wa rahmatouLlâh » alors ce sont 20 et s’il y rajoute « wa barakâtouh » alors ce sont 30.

Donc si toi, tu réponds -même si celui qui salue est seul face à une assemblée dont tu fais partie, alors tu bénéficieras de ces bonnes actions. Mais, l’étude porte sur: est-il obligatoire à chaque individu composant une assemblée de répondre au salâm de celui qui a salué. La réponse est que cela n’est pas obligatoire mais l’obligation n’est imposée qu’à l’un d’entre eux.

C’est donc une obligation communautaire. Une obligation communautaire: si certains l’accomplissent alors (l’obligation) s’éteint pour les autres. Mais, il est meilleur concernant tous ceux qui restent que de rendre le salâm.

Et l’invocation (à faire en faveur) de celui qui a éternué diverge de cela: il est obligatoire à tous ceux ayant entendu un musulman éternuer et qui a fait suivre son éternuement par la Louange d’Allâh Azza wa Jall, il est obligatoire à chacun de ceux ayant entendu sa Louange que d’invoquer pour lui, comme nous le verrons à travers certains passages qui se trouvent dans le hadîth et qui sont clairs quant à l’invocation en faveur de celui qui éternue.

Ensuite, sur le fait de saluer, certains savants y durcissent les choses: ils disent par exemple que l’on ne salue pas celui qui prie, on ne salue pas celui qui récite le Qur’ân, on ne salue pas celui qui mange et qui boit etc.

Ainsi, ces paroles – même si c’est un groupe de savants qui les a émises et ils ont leur science et leur mérite, mais ils divergent et ne sont pas d’accords, nous avons alors un large espace afin de choisir dans ce sur quoi ils ont divergé ce qui est plus proche de la vérité et de ce qui est correct.

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!