Remède efficace pour ne pas se laisser aller aux on-dit.

0

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd: puis, l’auteur incita à se consacrer au rappel d’Allâh en tous temps. « Et consacre toi à Sa mention en tous temps », « en tous temps » ayant le sens de debout, assis,allongé, sur une monture, en marchant, en entrant ou en sortant: sois continuellement dans le rappel d’Allâh et consacre toi à Son rappel Sobhânahou wa Ta’âlã à tous moments.

Et parmi les grandioses mérites du rappel d’Allâh, il y a que s’y atteler détourne le serviteur de déblatérer dans les on-dit dans ce qui ne lui apporte point de bénéfice, étant donné que la langue a été créée pour parler. Lorsqu’elle s’occupe au rappel d’Allâh, elle se détourne des on-dit. Et lorsqu’elle s’assèche de la mention d’Allâh Tabâraka wa Ta’âlã, elle s’affaire dans toute aberration et tout fourvoiement. L’Homme doit donc habituer son âme à se préoccuper du rappel d’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlã puisque le rappel fait obstacle à la médisance, à la calomnie et à toute parole corrompant la religiosité. Il s’y trouve donc la préservation de la langue et la sauvegarde de l’Homme. Alors que s’il devient insouciant devant le rappel d’Allâh, il s’affaire aux on-dit, à des choses qui lui nuisent et qui ne lui sont point bénéfiques.

C’est pourquoi l’auteur dit « et ne penche pasvers les on-dit »,comme: il a été dit telle chose, ils ont prétendu telle autre.. en occupant son temps par des choses dans lesquelles il n’y pas d’utilité et peut être même des nuisances pesant sur le serviteur. 

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!