Qu’arrive-t-il ? Je vois vos savants mourir et vos ignorants ne rien apprendre ?

0

Shaykh Soulaymâne Ar Rouhaylî : par Allâh, ô frères, je contemple méditant la parole d’Abou Darda’, qu’Allâh l’agréé : «Qu’arrive-t-il? Je vois vos savants mourir et vos ignorants ne rien apprendre ».

Apprenez car l’enseignant et celui qui apprend sont égaux en récompense. La communauté a besoin d’Hommes, elle a besoin de personnes qui apprennent, qu’ils soient hommes ou femmes. Nous voyons les savants disparaître et qu’Allâh nous mette bénédiction dans ceux qui sont encore en vie. C’est pourquoi j’incite très fortement à assister aux cours de Shaykh AbdelMuhsin Al ‘Abbâd. Et que les frères ne se détournent pas de ses assises. satan nuit à certains frères ou nous disons qu’ils n’ont pas saisi la réalité de l’affaire. Certains d‘entre eux disent « j’ai un programme que je suis » et je réponds : « mais où se situe-t-il par rapport à shaykh AbdelMuhsin ? ». Une montage de science parmi d’autres ! Un homme empli de science, Allâh Azza wa Jall lui a octroyé science et ascétisme ! Et où se situe ton programme par rapport à lui ? Qu’Allâh bénisse sa vie et lui accorde longue vie dans Son obéissance.

Frères, nous devons nous cramponner à nos savants, nous assoir auprès d’eux et apprendre : il s’agit d’une affaire énorme. Nous y avons récompense et demain, la communauté aura besoin de nous. J’avais 5 ans et j’étais assis ici, dans cette mosquée sous l’emplacement de ceux qui font l’adhân, j’assistais à l’assise de shaykh Abou Bakr au fond de la mosquée. J’écoutais, et mon père -qu’Allâh lui fasse miséricorde- enregistrait les cours. Et quand on rentrait à la maison, il n’y avait pas de télévision ni….ni… : que ces cours. Nous avons grandi, nous avons appris au fur et à mesure : Allâh nous a octroyé ce qu’Il nous a octroyé comme science que nous redonnons aux gens. Sauf que par Allâh nous sommes faibles et nous demandons à Allâh de nous pardonner notre faiblesse.

Et je te raconte tout cela afin de te faire saisir que, même si tu es encore pour le moment en train d’apprendre, la communauté aura besoin de toi. Si tu as pris tes provisions de science et qu’Allâh t’a octroyé d’être sincère, alors, tant que tu redonneras pour Allâh, reçois bonne nouvelle de bien pour toi et pour tes parents puisqu’ils sont une cause. Alors que si tu te restreins dans ton apprentissage, tu te nuiras à toi-même et à la communauté.

Ainsi, ô frères, la science ! La science ! Patientez et recherchez-la et vous en verrez, si Allâh le veut, les fruits dans votre vie mondaine. Et je demande à Allâh Azza wa Jall de me l’octroyer ainsi qu’à vous, et d’accorder aux musulmans puissance et élévation dans l’au-delà, et de nous accorder à travers elle le haut degré du paradis.

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!