La préservation de l’Islâm envers la femme

0

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd: L’Islâm a institué, envers la femme, des normes précises grâce auxquelles elle obtiendra pudeur, chasteté et intégrité de son honneur. L’Islâm lui imposa ainsi le port du voile, l’incita à demeurer chez elle, lui interdit de sortir exhibée et dévoilée, lui interdit de sortir parfumée, lui interdit la mixité ainsi que d’autres normes importantes. Et tout cela ne lui fut ordonné qu’à dessein de la préserver de l’indécence et à titre de préservation contre le mal et la perversité et afin qu’elle se vête des habits de la continence et de la chasteté.
Elle est, aux yeux de l’Islâm, une perle de grand prix, un noble joyau, protégée de tous méfaits et défendue contre tous vices.
Voici, en résumé, quelques uns de ces normes et comportements:

A/ le voile: et cela revient à ce que la femme cache aux hommes étrangers l’ensemble de son corps et ses parures. Allâh Ta’âlã a dit {ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allâh est Pardonneur et Miséricordieux} (1) et Il Ta’âlã a dit {et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau: c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d’Allâh, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d’Allâh, un énorme péché} (2)

B/ qu’elle ne sorte qu’en cas de besoin: Il Ta’âlã a dit {Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islâm (Jāhiliyah)} (3). At-Tirmidhî rapporte dans ses sunans que le Prophète ‎ﷺ a dit « la femme est une ‘awra. Lorsqu’elle sort, satan l’embellit (aux yeux des hommes)» (4).

C/ qu’elle ne soit pas complaisante dans son langage, lorsqu’elle s’exprime -vêtue du voile- avec quelqu’un: Allâh Ta’âlã a dit {Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas}. (5)

D/ qu’elle ne soit pas seule en compagnie d’un homme étranger à elle: dans les deux sahîhs, selon Ibn Abbâs qu’Allâh les agréé, le Prophète ‎ﷺ a dit: « qu’un homme ne s’isole certes pas avec une femme sauf celle faisant partie de ses mahrams » (6).

E/ qu’elle ne se mêle pas aux hommes: il est attesté dans le hadîth que le Prophète ‎ﷺ a dit « le meilleur des rangs pour les femmes est le dernier et le plus mauvais est le premier » (7). Cela étant dans la mosquée alors que dire dans tout autre lieu? Et la mixité comporte de nombreux dangers et de nombreux préjudices, et la mention de certains d’entre eux a été évoqué précédemment.

F/ qu’elle ne voyage qu’accompagnée d’un mahram: dans le sahîh Muslim, selon Abou Horeyra qu’Allâh l’agréé, le Prophète ‎ﷺ a dit « il n’est pas permis à une femme de voyager si ce n’est qu’accompagnée d’un de ses mahram » (8).

G/ qu’elle ne mette rien comme parfum sur ses vêtements quand elle sort: Muslim rapporte dans son sahîh que le Prophète ‎ﷺ a dit « si l’une d’entre veut se rendre à la mosquée, qu’elle ne touche alors point au parfum » (9). Et l’imâm Ahmad rapporte que le Prophète ‎ﷺ a dit « toute femme qui se parfume puis sort en passant parmi des gens pour qu’ils sentent son odeur est une fornicatrice. Et tout oeil fornique » (10).

H/ qu’elle ne cherche pas à attirer sur elle l’attention des hommes qui lui sont étrangers: Allâh Ta’âlã a dit {Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures} (11).

I/ qu’elle baisse son regard (et ne regarde pas) les hommes qui lui sont étrangers: Il Ta’âlã a dit { et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté} (12)

J/ qu’elle soit persévérante à obéir à Son Seigneur et à L’adorer: Il Ta’âlã a dit {Accomplissez la prière, acquittez la zakāt et obéissez à Allâh et à Son messager. Allâh ne veut que vous débarrasser de toute souillure} (12).

Et toutes ces règles, ainsi que toutes les autres évoquées dans le Livre et la sunna concernant la femme musulmane, sont considérées comme une soupape de sécurité envers elle et comme gardiens de son honneur et de sa dignité.

C’est pourquoi immenses sont les bienfaits d’Allâh sur la femme musulmane et Ses grâces sur elle énormes et exceptionnelles du fait qu’Il lui ait institué dans l’Islâm les causes de son bonheur, la préservation de sa vertu et la sauvegarde de sa pudeur.

(1) trad relat s.33,v.59
(2) trad relat s.33,v.53
(3) trad relat s.33,v.33
(4) sunan at-Tirmidhî, n* 1173
(5) trad relat s.33,v.32
(6) sahîh Al Boukhârî n*5233 et Muslim n*1341
(7) rapporté par Muslim n*440
(8) sahîh Muslim n* 1338
(9) sahîh Muslim n* 443
(10) musnad Ahmad (4/414-418)
(11) trad relat s.24, v. 31
(11) trad relat s.24, v. 31
(12) trad relat s.33, v.33

 

 

 

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!