Les alliés d’Allâh (awliyâ’) et leurs prodiges

0

Shaykh Sâlih Al Oseymî : parmi les fondements des gens de la sunna et du groupe, il y a l’accréditation des prodiges des alliés d’Allâh. La meilleure définition apportée sur le sens du prodige est qu’il s’agit d’un signe remarquable indiquant la droiture du serviteur et sans corrélation avec le prêche prophétique.

Le mot « allié » signifie religieusement parlant « tout croyant craignant pieusement Allâh » : ainsi, celui réunissant la foi et la crainte révérencielle d’Allâh devient un allié d’Allâh. Alors que pour les savants, dans leur glossaire spécifique relatif à la croyance, il signifie « tout croyant craignant pieusement Allâh et qui n’est pas un prophète ». Ainsi, la réalité religieuse de l’allié n’est pas celui du glossaire spécifique, puisque le mot « allié » dans son sens religieux englobe les prophètes et ceux qui sont moindre qu’eux, alors que dans son sens spécifique, le prophète n’y est pas inclus. Et ce qui appelle à cela est la nécessité de devoir distinguer ce qui relève des signes prophétiques de ce qui relève des prodiges des alliés.

L’auteur a montré que les prodiges des alliés d’Allâh sont de deux types :

  • Celui relevant du domaine de connaissance et de dévoilement.
  • L’autre relevant des types d’habileté et d’influence.

Et les gens de la sunna attestent l’existence des prodiges pour les alliés d’Allâh tout en les exemptant des fables qu’on leur impute mensongèrement. Les gens de la sunna se situent donc entre ceux qui sont rationaux et négateurs des prodiges des alliés et ceux qui sont affabulateurs, se précipitant stupidement à prétendre mensonges et affabulations dans les prodiges. 

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!