Explications de trois invocations prophétiques

0

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd:

A/ Assemblée de croyants, parmi les invocations concises, nous avons celle rapportée dans le hadîth de AbdouLlâh bn Omar, qu’Allâh les agrée, qui a dit : « parmi les invocations du messager d’Allâh ﷺ, il y avait : «ô Allâh, je cherche refuge auprès de Toi contre la disparition de Tes bienfaits, la dégradation de la santé, la soudaineté de Ta vengeance, et tout Ton courroux », rapporté par Muslim.

Et il s’agit là d’une imploration globale de refuge qu’utilisa le Prophète ﷺ contre ces choses :

  • premièrement : la disparition des bienfaits. Et cette disparition peut se réaliser devant l’absence de remerciement de celui qui a reçu le bienfait, devant la persistanceà Lui désobéir Tabâraka wa Ta’âlã et dans l’utilisation des bienfaits dans ce qui Le courrouce Jalla wa Alã, ainsi que devant l’avarice du possesseur de bienfaits dans l’acquittement de la zakat requise sur ces bienfaits. Il rechercha alors refuge auprès d’Allâh Tabâraka wa Ta’âlã contre la dissipation des bienfaits.
  • Puis, il chercha refuge auprès d’Allâh contre la dégradation de la santé. Et il s’agit de sa disparition et de sa dégradation. La santé peut concerner le corps, l’ouïe, la vue et également concerner les biens. Toutes ces choses sont concernées par la santé. C’est d’ailleurs pourquoi il est rapporté dans une autre invocation « ô Allâh préserve mon ouïe, ô Allâh préserve ma vue, ô Allâh préserve mon corps» ainsi que cette autre invocation « ô Allâh, je Te demande la santé ici-bas et dans l’au-delà ». Et les ahâdîths rapportés en ce sens sont nombreux. Ainsi, la santé regroupe tout cela.
  • Puis, il rechercha refuge auprès d’Allâh contre la soudaineté de la vengeance en disant « la soudaineté́ de Ta vengeance ». Et cela car si Allâh se vengeait du serviteur, le châtiant soudainement, il adviendrait alors des calamités au serviteur qu’il ne pourrait ni repousser ni rejeter- et ce même s’il cherchait à se défendre en demandant de l’aide à toutes les créatures et que celles-ci se réunissaient pour ce faire.Et la soudaineté signifie qu’une chose advienne à l’Homme de façon inattendue. Le Prophète ﷺ rechercha donc refuge contre cela. Puis, il mentionna une affaire qui regroupe tout cela en disant « et tout Ton courroux », car si Allâh Sobhânahou se courrouce contre le serviteur, celui-ci sera anéanti et perdant. C’est pourquoi le Prophète a dit « et tout Ton courroux », amenant ainsi cette invocation comprenant une recherche de refuge auprès d’Allâh Tabâraka wa Ta’âlà contre toute chose mettant Allâh Azza wa Jall en colère.

B/ Et parmi les invocations concises et imposantes demandes de refuge, nous avons celle attestée dans le hadîth de Mus’ab bn Sa’d, d’après son père, qu’Allâh l’agrée, qui a dit : « cherchez refuge auprès d’Allâh par des paroles que le Prophète ﷺ utilisait pour rechercher refuge : « ô Allâh, Je cherche protection auprès de Toi contre l’avarice, je cherche protection auprès de Toi contre la lâcheté, je cherche protection auprès de Toi de retomber à l’âge le plus vil et je cherche protection auprès de Toi contre la tentation du bas monde et contre le châtiment de la tombe », rapporté par alBoukhârî dans son sahîh. Et nous ne nous arrêterons pas sur cette grandiose recherche de refuge car ses significations ont déjà été abordées dans les ahâdîths précédents. .

C/ Et parmi les invocations concises, celle dans le hadîth de Aicha, qu’Allâh l’agrée, rapportant que le Prophète ﷺ disait dans ses invocations : « ô Allâh, je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que j’ai commis et je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que je n’ai pas commis ». Et cette recherche de protection est concise et elle englobe la recherche de refuge auprès d’Allâh contre tous les maux, qu’ils s’agissent de maux que le serviteur a commis ou qu’il n’a pas commis. Ainsi, il demande protection contre le mal de ses œuvres accomplies et contre le mal de ses œuvres qu’il va commettre ou qu’il risque de commettre. Il est venu dans une autre version « ô Allâh, je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que je connais et je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que je ne connais pas ». Cette invocation fait allusion au fait que le mal touchant le serviteur ne le touche qu’en raison de ses œuvres et des maux qu’elles contiennent, comme l’a dit Allâh Ta’âlà : {tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup} (trad relat s.42, v.30)

Audio: https://www.al-badr.net/detail/mUOtn1wrPf

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!