Envoyer un exemplaire de la réplique [à la personne concernée] avant de la propager ?

0

Question : certains disent, ou pour être plus corrects, ils mettent en condition lors des réfutations d’envoyer, avant de l’imprimer, un exemplaire de la réplique à la personne concernée par la réfutation, et ce afin qu’elle puisse y jeter un œil. Et ils avancent qu’il s’agit là de la voie des prédécesseurs.

Shaykh Al Albânî : Cela n’est pas une condition, mais si c’est facilité et qu’on espère par ce procédé un rapprochement sans exposer l’affaire aux gens, cela est sans aucun doute une bonne chose. Mais d’en faire premièrement une condition puis deuxièmement une condition générale n’est absolument en rien de la sagesse.

Comme vous le savez tous, les gens sont des métaux [différents entre eux], comme le métal de l’or et de l’argent : celui que tu sais être avec nous sur la voie et le minhâj, et dont tu sais qu’il accepte le conseil, alors lui écrire sans propager son erreur, ou au minimum son erreur selon toi, est une bonne chose mais ce n’est pas une condition. Et même si c’en était une, elle serait irréalisable : comment obtiendrais-tu son adresse et comment correspondre avec lui ? Puis obtiendrais-tu ou non une réponse émanant de lui ? Tout cela est complètement incertain.

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!