Coopérer avec un ash’arî dans l’appel à Allâh

0

Question : il demande s’il est permis de coopérer avec un homme de croyance ash’ari dans le domaine de l’appel à Allâh, au motif que cette divergence dans la croyance ne conduirait pas à des maux, et que cette absence de coopération avec lui pourrait plutôt entraîner une dispersion dans l’effort des musulmans.

Shaykh Al Albânî : si la coopération avec un homme à l’exemple de celui-ci ne l’amène pas à compromettre sa propre croyance alors cela fait sans aucun doute partie des choses permises. Et j’ai même la conviction que fait partie des intérêts religieux du croyant à la croyance forte que de coopérer avec les autres musulmans, ceux ayant dévié de la croyance salafi, en raison de causes anciennes ou nouvelles. Ce qui est préférable à ce croyant salafi est de coopérer avec eux car il y trouvera une opportune occasion de leur transmettre la prédication salafi. Et ce qui advient, l’ayant constaté par expérience, est que ces opposants auront une des deux positions suivantes face à ce croyant salafi vertueux :

  • soit répondre à son prêche et ils tendront alors à accepter la voie salafi et à s’écarter de leur voie khalafi, et cela est arrivé à de nombreuses reprises.
  • soit à le rejeter lui et sa voie et à refuser d’interagir avec lui. L’affaire se retournera alors contre eux et non contre lui.
Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!