Celui qui nous congratule un « vendredi béni », nous lui répondons « qu’Allâh bénisse ta journée »

0

Question : Dire « bon vendredi » ressemble-t-il à notre « jumu’a mubârak » et quel est le jugement quant à le dire à de rares occasions ou de façon perpétuelle ?

Shaykh S. Ar Rouhaylî : « bon vendredi », « que l’on vous bénisse votre vendredi » et « béni soit votre vendredi» font partie des types d’invocations. Et si ce n’est pas fait à titre perpétuel et continuel alors il n’y a pas de mal. Quant à le faire à titre de congratulations alors cela n’a pas de fondement et cela n’a pas été attesté du Prophète ﷺ ni des compagnons. Oui, il est certes authentifié dans le hadîth qu’Allâh a fait du vendredi un aid pour la communauté de Mohammad ﷺ. Certes, mais celui qui est privilégié par ce fait, c’est le Prophète ﷺ et il ne congratulait pas pour le jour du vendredi ni même les compagnons, qu’Allâh les agréé. Mais, celui qui invoque en ta faveur alors réponds lui ! Dire par exemple « vendredi béni » à titre de congratulation, nous ne lui connaissons pas de base. Mais si un musulman te dit « vendredi béni », celui-là a donc invoqué Allâh en ta faveur afin qu’Il te bénisse ton vendredi alors réponds lui : « qu’Allâh bénisse ta journée », « qu’Allâh bénisse ton vendredi ». Tu lui réponds en invoquant.

C’est pourquoi je dis ô frères que nous ne commençons pas par congratuler les gens d’un bon vendredi et nous ne le voyons pas comme étant légiféré. Mais celui qui nous congratule nous disant « vendredi béni », nous lui répondons « qu’Allâh bénisse ta journée », « qu’Allâh bénisse ton vendredi ». Celui donc qui invoque en notre faveur par cette congratulation, nous invoquons pour lui et nous lui répondons. Quant à ce que ce soit à titre d’invocation, tant que ce n’est pas continuel alors il n’y a pas de mal. Si une personne rencontre son coreligionnaire un vendredi et qu’il lui dit « bon vendredi », « qu’Allâh te bénisse cette journée », « je demande à Allâh qu’Il accepte de toi tes bonnes œuvres en cette journée », il n’y a pas de mal. Mais qu’on n’en fasse pas un emblème distinctif du vendredi, en sorte de l’établir comme règle.

Question : qu’Allâh soit Bienfaisant envers vous, ne doit-on pas réprouver celui qui fait cette innovation ?

Shaykh : non, nous ne connaissons pas des savants qu’ils auraient dit qu’il faut le réprouver. Mais si c’est à titre d’orientation et d’enseignement avec douceur alors il n’y a pas de mal.

 

Partager l'article sur :

Les commentaires sont fermés.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!